En attendant 2K18

La fin de l’année 2017 approche et j’en profite pour faire le bilan. Un point qui englobe ces 4 dernières années en couple avec Chéri-Chou, car ce sont sans conteste les 4 plus belles années de ma vie. Nous sommes passés par des purs moments de bonheur où rien ne comptait à part nous, notre amour l’un pour l’autre. Nous avons du faire face rapidement à des situations difficiles. Nous avons survécu à la PMA.

Je lui ai confié mon cœur, mon avenir et j’en suis aujourd’hui consciente aucun autre choix n’aurait été possible. C’était lui dès le premier regard. Cette évidence a blessé des gens, nous le gardons à l’esprit mais comment peut on passer à côté de son âme sœur quand on la reconnait? Chaque matin où j’ouvre les yeux sur son doux visage me remplit de bonheur. Cela m’a aidé à tenir bon pendant ces deux années de souffrance. Quand je repense à tout cela, malgré les larmes qui se sentent obligées d’inonder mes yeux, je le revois là, droit, fort, toujours prêt à me soutenir, me prendre dans ses bras pour m’aider à pleurer. Et je suis si reconnaissante de l’avoir à mes côtés. Je lui suis reconnaissante de m’avoir offert la vie dont je rêvais, remplie d’amour et avec ce bébé qui nous rend fou d’amour. Dans quelques mois nous serions mariés et mon cœur rayonne à cette idée.

Ma Zoé chérie, je te dis tous les jours des mots d’amour mais ils sont en deçà de ce que ressent mon coeur. Un sentiment profond de bien être, d’amour intense qui va au delà de ce que l’on peut avoir ressenti jusqu’à présent, et tapi dans l’ombre l’inquiétude de toute maman pour son enfant. Avec toi je me sens pousser des ailes, je me sens forte et j’ai envie de t’offrir une vie extra-ordinaire.

Nous avons fêté notre premier Noël ensemble. L’année dernière tu n’étais qu’un petit point sur une écho. Ton papa faisait sa demande en mariage. Et nous étions déjà fous d’amour pour toi. Quel bonheur de suivre ton évolution in utéro pendant ces 9 mois. L’envie irrépressible de pleurer de joie la première fois que je t’ai sentie bouger. L’attente interminable jusqu’au jour de ta naissance. Ce Noël 2017 nous étions dans notre nouvel appartement, autour d’une jolie table et de bons mets préparés en famille. Nous avons ri et nous avons profité de la douceur de la vie. J’ai ouvert tes cadeaux pour toi et j’ai hâte que tu puisses le faire seule et voir l’émerveillement dans tes yeux.

Et puis il y a aussi les moments moins drôles de cette année… Ton papi qui a fait un AVC et qui doit faire face encore à des soucis de santé. Mais grâce à toi il reste fort et confiant.

Et 2018 approche à grands pas. Tellement de nouveautés pour toi, pour nous trois. Tellement de choses à découvrir encore avec toi.

2018 que j’espère douce, clémente, remplie de moments de joie et de partage. 2018 qui je l’espère verra nos ambitions se réaliser. 2018 que j’imagine remplie de tes rires et de tes sourires.

2018 nous marchons vers toi, offre nous les moyens de voir nos rêves aboutir et de vivre encore de belles aventures dans la santé et l’amour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s