Absence

Durant de longs mois je suis restée silencieuse, inactive sur ce blog que j’imaginais alimenter tous les jours.

Oui mais voilà j’ai été rattrapée par le tourbillon de la vie! Un boulot prenant, un bébé qui changeait et demandait de plus en plus d’attention (surtout de ma part), une vie de couple à maintenir (on n’y pense pas assez) et la vie quotidienne.

A cette époque quand je voyais passer des articles sur la charge mentale je flippais un peu et me disais qu’il ne fallait pas se laisser déborder et envahir. Et puis sans m’en rendre compte j’ai lâché prise pour pas mal de choses…

J’organisais le baptême de notre fille au mois de mai et notre mariage pour le mois de septembre. Programmer nos premières vacances à 4…  L’envie de bien faire pour chacun et chacune et je me suis oubliée un peu plus chaque jour pour au final laisser tomber des activités qui me faisaient du bien. Je m’étais remise à la natation et j’ai arrêté pour gérer le quotidien. Ce blog a été mis en suspens pendant un an jour pour jour!

Et il y a une semaine nous avons regardé le film « Tully » avec Charlize Theron et c’est la révélation.  Alors loin de moi l’idée de vous spoiler mais dans le grandes lignes c’est la vie d’un couple qui a déjà deux enfants et qui s’apprête à accueillir son troisième. Et bien que cliché pour certains on voit bien que le rôle de la femme/mère est un travail à plein temps, le jour comme la nuit…

Et à ce moment là je me suis dit « réveille-toi et bouge toi! ». Alors j’ai décidé de reprendre mon activité d’écriture sur ce blog. De reprendre une vie sociale également. Ne plus être que mère et épouse mais également femme. Ce sont pour l’heure de petites choses que j’arrive à incrémenter dans un emploi du temps bien chargé mais j’ai bon espoir de pouvoir aller plus loin.

A côté de cela je dois également vous parler de Zoé, notre petite fille de bientôt 20 mois. Nous avons eu une grosse période l’année dernière appelée « angoisse de séparation » durant laquelle nous avons beaucoup souffert (oui le mot est juste pour celles et ceux qui seraient choqués). Des soirées interminables pour endormir un tout petit bébé et des réveils très fréquents durant la nuit. Passée cette période nous nous étions cru enfin sauvés. Mais que nenni! Nous avons ensuite vécu la même période et avons alors revu nos principes : nous avons pris notre bébé dans notre lit quand nous ne pouvions rester éveillés la nuit. Et puis dernièrement Zoé me réclamait la nuit lorsqu’elle se réveillait et ne supportait pas que son père vienne à ma place. Alors durant cette période j’ai dormi dans la chambre de Zoé, enroulée dans une couette car elle refusait de venir dans notre lit et nous ne voulions plus la prendre aux bras pour limiter les mauvaises habitudes d’endormissement.

Nous avons alors découvert « la figure d’attachement », théorie selon laquelle l’enfant est plus attaché à l’un de ses parents, en l’occurrence celui avec qui il passe le plus de temps (dans les grandes lignes). Et je suis l’heureuse gagnante! Aussi j’ai droit aux nuits par terre, aux caprices et crises de larmes dès que je refuse de me plier aux exigences de ce petit être. Et pour tout dire je ne m’attendais pas à être confrontée à cela car en discutant avec mon cher et tendre et nos parents ni lui ni moi n’avons eu ce comportement là enfants… Quand je suis seule avec Zoé je dois être disponible car elle me sollicite énormément. Et parfois plus que de raison ce qui génère des moments de colère pour elle (et parfois pour moi). A l’inverse avec son papa elle arrive à s’occuper seule et se montre sous son meilleur jour.

Nous essayons d’appliquer l’éducation positive. Mais sincèrement au quotidien ce n’est pas super easy. Quand votre enfant fait un caprice pour la 4ème fois de la journée lui répondre calmement : je comprends ta frustration et je t’ai expliqué la raison de mon refus, j’attends que tu te calmes pour que l’on puisse reprendre nos activités… Ben c’est un peu utopique hein!!

Bref tout ça pour dire que dans le rôle de parent on en apprend tous les jours, parce que bébé change, s’affirme. On en apprend également tous les jours sur son couple et sur les petites astuces que l’on arrive à mettre en place pour trouver un équilibre et ne pas s’oublier.

Sur ce belle soirée à toutes et à tous je m’en vais jouer mon rôle de (bonne) cuisinière!

XOXO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s